Économique et résistant

L’aluminium requiert peu d’entretien ce qui se traduit par une réduction des coûts de maintenance à long terme. Aucune mesure de prévention n’est nécessaire pour préserver les caractéristiques de celui-ci.

La référence de aluminium

La vision du CeAl est d’être une source crédible, connue et reconnue d’information ainsi que de références techniques auprès de ceux qui désirent faire un usage élargi de l’aluminium.

Toute l'information sur l'aluminium

La mission du CeAl est de colliger, produire et diffuser la connaissance disponible en matière de transformation de l’aluminium.

Soutien technique

Le CeAl encourage et facilite l’usage de l’aluminium en proposant du soutien technique, en offrant des formations, du référencement et un rayonnement.

Soutien

TECHNIQUE

SERVICES D'AIDE

À LA CONCEPTION

RENSEIGNEMENTS

SUR LES NORMES

Collabore avec

TOUS LES ACTEURS DU MARCHÉ

Diffusion d’expertise sur l’aluminium au Québec

Le CeAl (Centre d’expertise sur l’aluminium) est une initiative d’AluQuébec, la Grappe industrielle de l’aluminium du Québec, qui a pour mandat de diffuser les connaissances sur les normes et les alliages, de relayer les bonnes pratiques et d’offrir un soutien technique aux professionnels de l’industrie dans le but d’encourager l’utilisation de l’aluminium, particulièrement dans les secteurs du matériel de transport, des infrastructures et ouvrages d’art et du bâtiment et de la construction durable.

MATÉRIEL DE TRANSPORT

 

INFRASTRUCTURES ET OUVRAGES D'ART

 

BÂTIMENTS ET CONSTRUCTION DURABLE

 

Concours d'architecture

Concours d’idées  en architecture lancé par le Centre d’expertise sur l’aluminium en collaboration avec Alcoa Innovation, l’Association des Architectes en pratique privée du Québec (AAPPQ) ainsi que le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI).

Les architectes sont invités à réfléchir à la place de l’aluminium dans la conception architecturale et durable afin de promouvoir l’utilisation judicieuse, locale, innovante et engagée de ce matériau.

Le soudage laser de l'aluminium

Les sources laser ont permis de développer un procédé de soudage grâce à la densité d’énergie (105 à 108 W/cm2) du faisceau de lumière produit qui est de 10 à 10000 fois celle produite par le soudage à l’arc. L’aluminium et ses alliages requièrent des sources laser puissantes à cause de la réflectivité élevée vis-à-vis de la lumière des lasers. Grâce à la haute densité d’énergie produite par les sources disponibles aujourd’hui, le soudage laser de l’aluminium est un procédé d’assemblage viable dans l’industrie.

Classification des membrures en flexion selon la norme CSA S157-17

La norme CSA S157-17, ainsi que le chapitre 17 de la norme CSA S6-14, définit trois classes :

  •  les section de classe 1 (sections compactes) : elles peuvent subir une déformation plastique en compression sans flambement local;
  •  les section de classe 2 (sections non compactes) : elles peuvent subir un moment jusqu’au début de la plastification sans flambement local;
  •  les section de classe 3 (sections élancées) : le flambement local se produit sous l’effet d’un effort inférieur à la limite élastique.

Anodisation

Les alliages d’aluminium sont utilisés dans une multitude de produits avec ou sans protection de surface. L’aluminium mis à nu réagit instantanément avec l’oxygène de l’air en se recouvrant d’une couche d’oxyde très mince. C’est cette couche hermétique d’alumine (Al2O3) très dure, transparente, qui protège l’aluminium contre la corrosion et la poursuite de l’oxydation. Cette couche d’oxyde peut se former sur une anode d’aluminium dans une cellule d’électrolyse, d’où le terme anodisation.

Soudage de l'aluminium par friction malaxage (FSW)

Le soudage par friction malaxage repose sur une invention dont le premier brevet a été déposé en 1991 par The Welding Institute (TWI). Le soudage des métaux par friction consiste à produire une forte pression et un frottement intense entre deux surfaces à assembler. C’est l’utilisation de l’outil rotatif non consommable qui confère toute sa flexibilité au procédé, en particulier pour l’aluminium.

Le recyclage de l'aluminium

On peut se demander pourquoi il faut investir dans le recyclage l’aluminium, et la réponse est simple. Parce que c’est économique et écologique ! En effet, la production de l’aluminium secondaire requière jusqu’à 95 % moins d’énergie que l’aluminium primaire et permet la réduction des émissions en CO2 d’au moins 100 Mt par an.

Découvrez la fabrication additive

La fabrication additive (FA), appelée aussi impression 3D, est perçue aujourd’hui comme une véritable révolution. Elle permet de dépasser les limites de la fabrication traditionnelle (moulage par injection, usinage, formage, assemblage) et offre la possibilité de fabriquer des pièces de grande complexité, irréalisables par d’autres techniques, élargissant ainsi le potentiel pour l’innovation.

Bienvenue sur le site du CeAl !

C’est avec beaucoup de fierté qu’AluQuébec, la Grappe industrielle de l’aluminium du Québec, vous invite à découvrir le tout nouveau site de son Centre d’expertise sur l’aluminium (CeAl). Vous y trouverez de l’information sur les normes, les codes de construction, les possibilités d’utilisation de l’aluminium ainsi que les technologies et les outils de conception.
Bonne visite!
En savoir plus

Partenaires et fournisseurs

logo-1-albecour logo2_aac_0 logo4_alouette logo5_quebec